La grossesse nerveuse et ses différents symptômes

grossesse nerveuse

Tomber enceinte est le rêve d’un bon nombre de femmes. Toutefois, réaliser ce souhait n’est pas toujours évident. En effet, il existe un bon nombre de facteurs qui peuvent entraver la grossesse. En tout cas, en parler à son médecin est un conseil à suivre absolument. Par ailleurs, il est à noter que parfois des cas de grossesse peuvent s’avérer compliqués. C’est notamment ce que l’on peut constater avec celle de la grossesse nerveuse. Mais qu’est-ce exactement et quels sont ses symptômes ?

Définition de la grossesse nerveuse

La vie d’une femme peut être marquée par différents événements. La grossesse en fait souvent partie. Il est tout de même à souligner qu’il existe diverses formes de grossesse. Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, il y a plusieurs formes de grossesses. Parmi elles, on a la grossesse nerveuse. Cette dernière est en fait une grossesse, mais sans bébé dans le ventre de la femme. En d’autres termes, la personne peut tout à fait présenter toutes les caractéristiques d’une femme enceinte, mais ne pas avoir de fœtus dans son utérus.

Cette forme de grossesse concernerait 1 à 6 femmes sur 22000 actuellement. C’est un phénomène qui peut démontrer une certaine fragilité psychologique chez la patiente. En effet, la grossesse nerveuse est la manifestation d’un trouble psychique plus ou moins important. La femme est persuadée d’attendre un enfant, alors que lorsqu’elle subit des tests urinaires et des échographies, aucun signe de fécondation n’est décelé.

Comment se manifeste-t-elle ?

La grossesse nerveuse, on l’aura compris, n’est pas une chose naturelle. Elle arrive par le concours d’un trouble psychique. Il est donc important de pouvoir la traiter comme on traiterait n’importe quelle affection. Avant de se lancer dans ce traitement, il est indispensable qu’un médecin qualifié fasse un diagnostic précis. Dans le cadre de ce dernier, il s’agira de détecter les symptômes présents et de vérifier s’il est réellement question d’une grossesse nerveuse. On reconnaît notamment ce cas par l’apparition des signes suivant :

  • la prise de poids et le gonflement du ventre : certaines femmes pourront s’apercevoir l’inscription sur la balance augmenter. Comme ce serait également le cas dans le cadre d’une grossesse normale, le tour de taille pourrait aussi augmenter au fur et à mesure que la grossesse nerveuse s’éternise.
  • L’arrêt des menstruations : dès qu’il y a fécondation, s’en suivra logiquement l’arrêt des menstruations. Chez la femme souffrant de grossesse nerveuse, il pourra en être de même.
  • La sensation de mouvement du « fœtus » dans le ventre : certaines femmes qui présentent une grossesse nerveuse pourront ressentir des spasmes qu’elles apparenteront aux mouvements d’un bébé dans leur ventre.
  • Le ressenti d’un début de travail : dans le cadre d’une grossesse nerveuse, il est tout à fait possible que certaines patientes en viennent même à détecter des douleurs qui auraient des similitudes avec un début de travail.

Des causes psychiques, mais pas que

La grossesse nerveuse est un mal qui touche les femmes d’une telle manière que celles qui en souffrent se retrouvent souvent dans une situation délicate. Cela peut tout à fait se ressentir tant au niveau physique qu’au niveau psychologique. Pour comprendre le mécanisme de cette affection, il serait intéressant d’en chercher les causes.

Si l’on a évoqué le psychisme à l’origine de l’apparition de la grossesse nerveuse, il est important de noter que le trouble en question peut avoir des causes physiques. Des antécédents plus ou moins graves sont à remarquer. Parmi eux, il y a : les IVG, les fausses couches, mais aussi, les cas de grossesses extra-utérines. Parfois, un dérèglement hormonal peut également engendrer un trouble au niveau psychologique de la femme.

Traiter les symptômes de la grossesse nerveuse par la psychologie

Afin de tomber enceinte, il est important de réunir certaines conditions. Si l’on parle souvent de bonnes dispositions physiques, il est également à savoir que de bonnes fonctions psychiques sont indispensables. Le processus ne se résume pas à la simple fécondation. La femme devra être en pleine conscience de ce qui se passe dans son corps. Elle a le devoir d’être bien en phase avec la réalité pour que la grossesse puisse être une expérience tranquille et réussie. Le désir d’avoir un enfant ou peut-être même de ne pas en vouloir est une chose qui pourrait pousser une grossesse nerveuse à se produire.

Comme il relève du domaine psychologique, il serait tout naturel de penser à régler ce problème à ce niveau. Outre le fait de consulter un gynécologue pour s’assurer que tout va bien au niveau physique, il est également recommandé à la patiente de prendre rendez-vous chez un psychologue pour compléter son traitement. Ainsi, elle aura l’occasion de se soigner d’une manière plus profonde et éviter par conséquent que la situation ne se répète plus tard. C’est une question de renforcement de son psychisme.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

ut Lorem libero. Donec adipiscing accumsan vulputate, et, Praesent vel, libero