Les coliques du nourrisson

Entre la deuxième et la sixième semaine après la naissance, bébé est victime de coliques, ce qui engendre le plus souvent cris et pleurs. Les coliques du nourrisson commencent vers trois mois et ne s’arrêtent que vers les six mois. Les pleurs surviennent généralement le soir : bébé replie ses jambes, pousse des cris aigus, se tortille… Pour soulager bébé et se soulager soi-même, voici quelques conseils.

Comment reconnaître les coliques ?

Avant de pouvoir proposer des solutions, il est nécessaire de connaître et de comprendre le fonctionnement des coliques. Dans le ventre de la mère, le bébé se nourrit à l’aide du cordon ombilical et de sa circulation sanguine. Son tube digestif et son estomac n’ont donc jamais fonctionné. L’apparition des coliques pourrait aussi être causée par l’immaturité du tube digestif, ce qui n’est pas réellement prouvé. Il est rassurant aussi de savoir que les coliques ne sont pas causées par la façon de prendre bébé, donc ne sont pas la cause des parents qui ne doivent pas culpabiliser. Les coliques apparaissent quand le bébé est en bonne santé avec un poids normal. Ils surviennent en fin d’après-midi, après un repas : le bébé est inconsolable et paraît soulagé lorsqu’il émet des gaz. Il faut savoir que les coliques n’ont pas d’effets sur les selles de bébé.

Soulager les coliques de bébé

Il faut savoir que les bébés qui sont nourris aux biberons et les bébés nourris au sein sont tous les deux touchés par les coliques. Le bébé crie et pleure parce que son ventre lui fait mal. Il ne faut surtout pas distraire bébé par un jeu, ce dont il a besoin c’est d’un réconfort parce qu’il souffre. Il faut le prendre dans les bras, lui faire un massage circulaire du ventre avec une huile et le faire une demi-heure après le repas. Il est possible de faire une petite séance d’ostéopathie où le professionnel saura intervenir sur l’appareil digestif de bébé. Une des méthodes les plus efficaces c’est d’installer bébé à plat ventre sur notre avant-bras. Sa tête doit être légèrement penchée sur la main, ses jambes et ses bras pendent de chaque côté. Dès que bébé est bien installé, on peut commencer à effectuer des petits balancements pour que bébé s’endorme et s’apaise.

Les cas particuliers

D’autres raisons peuvent entrer être la cause des coliques de bébé comme l’allergie au lait de vache. Certains enfants sont allergiques aux protéines de lait de vache et les symptômes sont des diarrhées, des coliques, des troubles du sommeil, une constipation… Si vous supprimez le lait de vache, il est évident que les douleurs disparaissent. Les coliques sont difficiles à surmonter pour bébé, mais aussi pour les parents qui peuvent être à bout. Si l’on se sent à bout de force, il faut demander l’aide d’autres personnes. Il ne faut surtout pas s’énerver. Il est préférable de consulter un médecin si les pleurs de bébé se changent en pleurs de douleurs, s’il perd du poids, s’il vomit, a de la fièvre ou de la diarrhée et si l’on a peur de faire du mal à bébé.




Un commentaire
  1. Avatar Miita dit :

    a mon avis les coliques commencent plutôt à 10 jours pour se terminer généralement vers 3 mois. Cela s’est vérifié pour mes deux enfants.

Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

Curabitur consectetur velit, adipiscing sed venenatis in felis risus. Nullam risus ipsum