Bébé capricieux

Ce dernier temps, ma vie devient infernale, je ne peux plus faire beaucoup de chose, la petite boudinette ne cesse de me réclamer, elle me suit partout, elle veut que je sois toujours à côté d’elle, elle cherche à ce que je la tienne toujours dans mes bras, elle pleure pour rien de temps en temps. C’est fatiguant à la fin. Que faire face à ces caprices ?

D’après les recherches que j’ai effectué, un caprice n’est que des pleurs pour obtenir quelque chose qui ne va faire plaisir que quelques minutes.
Alors, dans un premier temps, essayez de suivre de près le comportement des bébés et de ne jamais céder à leur caprice si vous voulez éviter qu’ils ne deviennent capricieux.
Évitez la violence (les fessées) qui ne résout pas vraiment le caprice du bébé, elle ne fait que soulager les grands. Mettez dans votre tête que quoique vous demandez à votre enfant, cela doit être fait.
C’est que vous devez faire aussi, c’est d’ éviter de lui crier dessus, ça ne sert à rien, car le petit ou la petite ne va faire que de vous imiter, vous allez être ferme et douce à la fois.
Pour que le bébé puisse découvrir tout ce que les grands font, installez le petit dans sa chaise haute, comme ça il ne vous réclamera pas d’ être porté tout le temps. Il faut savoir dire non à la demande du bébé.
Ainsi la vraie règle de base pour éviter les caprices est donc de ne jamais caler après avoir dit non, car si ça se produit, le bébé va réessayer de vous contre dire. Ce que vous devriez faire si vous vous sentez mal à l’aise devant les faits essayer de lui câliner, de lui chatouiller ou n’importe quoi d’autre qui pourrait lui plaire. Courage les mamans !




2 commentaires
  1. Avatar Miita dit :

    Personnellement, je n’aime pas le mot caprice … mais je sais que ça peut être épuisant ! aussi fort qu’on puisse aimer son enfant, parfois on est à bout en particulier après une rude journée de travail …
    en tout cas, tu donnes de très bons conseils ! L’important c’est de tenir bon. Je ne te rassure pas en te disant que ça ne fait que commencer ! Il faut devenir plus maline qu’elle, tu apprendras l’art de la diversion.
    Par exemple, didi pleure pour voir les dessins animés, je suis contre. Mais en échange je lui propose de faire un jeu. S’il veut taper ou donner des coups, je sors son ballon ou une boite de lait pour taper dessus … Il faut être imaginatif (pas toujours facile) mais c moins fatigant pour les nerfs.
    Bon courage

  2. Avatar Rindra dit :

    hey! la « boudinette » c’est le pseudo de ma fille!
    Je vis ce que tu vis depuis un bon moment déjà et c’est vrai que c’est épuisant. Mais comme le dit Miita, il faut lui trouver autre chose à faire. Malgré tout, je trouve que c’est normal car c’est déjà pas évident pour eux de ne pas nous voir dans la journée. Aussi, même après une journée de dure labeur, il est important de consacrer du temps à son enfant, sans pour autant accepter tout ce qu’il te demande.
    Concernant la fessée (le mot violence est un peu trop exagéré à mon avis), il n’est pas nécessaire de lui en donner c’est vrai dès qu’il refuse de t’obéir. Par contre, si au bout de 4-5 fois, ton enfant refuse toujours de t’écouter, donner une petite fessée, je dis bien une « petite » n’est pas si dramatique. J’en ai reçu quand j’étais petite, ça ne m’a pas traumatisé pour autant! allez, bon courage

Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

libero ante. libero. diam amet, id, risus. massa felis