Youpala : Dangereux  pour votre bébé ou pas ?

youpala bébé

Le youpala, également appelé trotteur bébé, est un petit appareil roulant. Utilisé depuis longtemps pour aider bébé à faire ses premiers pas. Et le guider dans l’apprentissage de la marche. Pourtant, depuis quelques années, les professionnels de la petite enfance, plus particulièrement les psychomotriciens, contre-indiquent l’utilisation de cet appareil. D’ailleurs, son utilisation est désormais proscrite dans plusieurs pays dans le monde. Mais quels sont précisément les dangers d’utiliser le youpala ? Ce dossier propose de faire le point sur le sujet.  Et de découvrir les raisons qui indiquent que le youpala est un outil dangereux pour les tout-petits.

Le trotteur bébé, c’est quoi exactement ?

Avant de parler des dangers d’utiliser un trotteur pour bébé, il convient de faire un rappel de ce qu’est ce type d’appareil. Il s’agit en fait d’un petit appareil composé principalement d’une structure rigide sur roulettes et d’un siège-culotte avec harnais. Ainsi, une fois que bébé est installé dans la culotte, il est maintenu en position verticale. Et peut commencer à se déplacer comme il souhaite en poussant sur ses jambes.

Le trotteur bébé ou youpala est réglable de manière à pouvoir s’adapter à la hauteur de son utilisateur. Bien qu’il soit assez encombrant, il est un outil pliable à plat. Et peut ainsi se ranger dans un coin entre deux utilisations. Si de nombreux parents y voient un moyen pour leur bébé d’effectuer ses premiers pas, le youpala est de plus en plus décrié par les professionnels de la santé.

Pourquoi le youpala est-il dangereux pour bébé ?

Il entrave le développement psychomoteur du bébé

Avant de savoir marcher, généralement entre 12 et 18 mois, bébé passe par plusieurs étapes de développement. Durant lesquelles il apprend à mobiliser sa colonne vertébrale et son bassin. Il apprend étape par étape à se retourner du dos vers le ventre. Et vice versa, à tenir assis, à marcher à 4 pattes, à se mettre depuis avec appui,. Puis sans et enfin faire ses premiers pas. La découverte de la marche, à peine stimulée, est un véritable moment de fierté et de bonheur pour l’enfant de bas âge.

En le mettant dans un youpala, cela entrave son développement psychomoteur. Parce que les étapes du développement sont accélérées et l’empêche de trouver peu à peu son propre équilibre. En fait, dans le trotteur, le bébé court après son centre de gravité. De plus c’est ce qui favorise une marche non maîtrisée et un rythme de déplacement peu naturel, ce qui n’est pas bon pour son développement musculaire.

Il multiplie les risques de chutes

Un autre danger important du trotteur est qu’il multiplie les risques de chutes du bébé. En effet, il est à l’origine de chutes dans les escaliers de la maison, en particulier quand les escaliers ne sont pas protégés par une barrière. En outre, il faut savoir que le youpala supporte mal les différents changements de terrain.

De ce fait, il peut facilement basculer et entraîner son passager dans sa chute en roulant, par exemple, d’un tapis à une autre surface de sol. Par ailleurs, en utilisant un trotteur, bébé se déplace à une vitesse plus élevée qu’à la normale, ce qui augmente les risques de chutes, étant donné qu’il n’a pas encore le réflexe de s’arrêter face à un obstacle, comme une petite marche, un objet laissé sur le sol…

Il augmente les risques de se cogner ou de se blesser

Lorsque bébé est installé dans son youpala, il peut heurter une table, ou un meuble, au risque de faire tomber un objet posé sur celui-ci. D’ailleurs, le nombre de blessures au niveau de la tête des enfants qui circulent en trotteur bébé n’est pas anodin. En outre, quand bébé est placé dans son youpala, il se retrouve à la hauteur de certains objets dangereux.

Il peut, notamment, se cogner sur un meuble dans la cuisine. Ensuite, il peut s’approcher de la cuisinière ou trop près d’un poêle, se pincer les doigts, etc. Il peut également arriver que bébé puisse attraper plus facilement des objets dangereux traînant sur une table, un fauteuil… Ce qui lui est impossible lorsqu’il se déplace à quatre pattes.

Il favorise les déformations des jambes

Outre le fait qu’il augmente les risques de chutes et de blessures, le youpala peut favoriser les déformations des jambes. En effet, le petit enfant s’y déplace de manière artificielle, sans tester son équilibre, étant donné qu’il est maintenu droit dans un harnais.
En se déplaçant, en permanence sur la pointe des pieds, cela peut induire, à la longue, des déformations au niveau des pieds, des jambes, mais également des hanches. Bien que ces déformations ne sont pas automatiques, elles se révèlent plus fréquentes chez les bébés ayant utilisé un trotteur. En outre, comme bébé ne peut pas voir son corps en entier, car ses jambes sont cachées sous la tablette, il aura plus de difficulté à intégrer son schéma corporel.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

tempus neque. porta. fringilla vel, dapibus ut libero commodo odio