Astuces pour mieux faire dormir votre enfant ou nouveau-nés

enfant qui dort

Vous rencontrez souvent des difficultés quant au couchage de votre petit bambin ? La bonne nouvelle c’est qu’il existe plusieurs solutions pour faire de cet instant une vraie partie de plaisir. De plus, pour un enfant, le sommeil est un besoin incontournable qui participe à son développement et sa croissance. Il a donc, besoin d’une certaine quantité et qualité de sommeil adéquate. Du coup, pour vous aider à mieux faire dormir votre enfant, voici quelques astuces très utiles.

Créez un espace propice au sommeil

Pour aider votre bébé à bien se lover dans les bras de Morphée, sa couchette est la première chose à considérer. Matelas, sommier, oreiller et couverture, tout doit être impeccable et optimal. En effet, une bonne literie est le premier garant d’un bon sommeil pour votre boutchou. Un lit de qualité est dans ce cas, à aménager. Plus précisément, il est même idéal d’aménager une jolie chambre confortable pour votre petit. Afin de créer un endroit propice pour son sommeil, optez pour une pièce bien aérée, bien disposée et bien aisée. Créez également un espace agréable et charmant pour apaiser votre enfant. Par ailleurs, un petit coin douillet et sécurisant pour le petit bambin est amplement suffisant. Un éclairage adapté est aussi recommandé.
Même tout petit, un bébé a besoin d’un repère rassurant pour pouvoir s’endormir sereinement. Des objets familiers, des éclairages doux et une déco suave sont à privilégier. Quel que soit son âge, habillez-le d’un pyjama bien confortable. Privilégiez les tissus doux et vertueux comme le coton par exemple. Couvrez-le également d’une couverture adaptée à la saison. En fait, pensez à tout pour le plus grand bien-être de votre enfant. Mettez un verre d’eau près du lit de votre enfant afin qu’il n’ait pas à sortir du lit s’il a soif durant la nuit. Comme ça, son cycle de sommeil ne sera pas perturbé.

Instaurez une routine de couchage idéale

Pour mieux faire dormir votre enfant, adoptez une habitude de couchage convenable dès son plus jeune âge. Cette astuce est valable même si votre bébé n’a que quelques mois seulement. Il s’agit surtout d’une sorte de rituelle quotidienne qui favorise la détente de votre enfant avant de dormir. Le premier critère est l’heure du coucher. Effectivement, veillez à ce que l’heure du coucher soit fixe. De ce fait, son corps demande automatiquement le sommeil, le moment venu. La deuxième étape consiste à lui faire prendre un bain ou une douche avant de dormir. Cela lui permet de se sentir plus détendu et plus somnolent.

Pour réduire voire éviter les risques de troubles du sommeil, il est essentiel pour un enfant de se coucher l’esprit calme et serein. Ces troubles peuvent s’agir justement de somnambulisme, d’insomnie ou des terreurs nocturnes. Ceci dit, une période calme de 20 à 30 minutes est conseillée. Bouquiner, feuilleter une revue, écouter de la musique ou écrire un journal sont d’excellentes activités pour l’apaiser. Veillez cependant, à ce que le lit ne serve qu’à dormir. Découragez votre enfant de faire ses travaux scolaires ou d’utiliser un ordinateur au lit. Il faut également limiter voire éviter les écrans et les activités stimulants.
Notons par ailleurs, il est préférable d’éviter les siestes pour un enfant de plus de six ans. Effectivement, à cet âge, le fait de dormir le jour risque de l’empêcher de s’endormir à l’heure habituelle le soir. La qualité de son sommeil aussi sera compromise.

L’accompagner et le bercer au lit

Papa ou maman tout prêt de lui représente une présence rassurante pour un enfant. Que votre enfant soit excité ou qu’il rechigne de rejoindre son matelas, il est recommandé de l’y accompagner. Il faut l’escorter tout en douceur vers son lit et le border quelques instants. En plus, cela vous procure un petit moment de complicité avec votre petit boutchou. N’hésitez pas à le bercer, à la câliner et lui dire « je t’aime ». Et bien sûr, une petite histoire ou des berceuses ne sont pas de refus. Il est cependant préférable d’éviter qu’il devienne dépendant d’objets. Son autonomie dans le sommeil sera dans ce cas compromis.
Baissez la luminosité de la pièce et sortez de sa chambre avant qu’il ne s’endorme. Cela signifie qu’il n’a rien à craindre de la solitude et de la nuit. Cela lui assure aussi qu’il est parfaitement capable de se débrouiller tout seul pour trouver le sommeil.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.