Tout sur… le cordon ombilical

Symbolisant la relation entre la mère et le bébé, le cordon ombilical est la première chose à être coupé pendant la naissance. Mais des questions se posent : à quoi sert-il exactement ? Que contient-il? Comment en prendre soin ?

Le cordon ombilical : son utilité

De couleur blanchâtre, d’aspect gélatineux et mesurant entre 50 et 60 cm de long pour 2 cm d’épaisseur, le cordon ombilical sert à faire vivre le bébé durant la grossesse. Il est indispensable pour lui fournir de l’oxygène et de la nourriture venant du placenta ainsi que pour l’évacuation des déchets. Le cordon est composé de trois vaisseaux sanguins, dont deux artères et une veine. Ils sont contenus dans une sorte de tissu gélatineux également appelé « gelée de Wharton. » Le sang veineux foetal est riche en gaz carbonique est fourni par les artères ombilicales. Il faut savoir que tous les cordons ombilicaux ne se ressemblent pas. Certains sont courts, d’autres sont plus longs et peuvent présenter un noeud qui sont formés lorsque bébé bouge beaucoup. Il est à rappeler que cette situation peut être grave, car il diminue l’apport en oxygène.

Rôle du cordon ombilical pendant la naissance

À la naissance, bébé respire de l’air pour la première fois, ce qui entraine des transformations au niveau du système respiratoire. Le système foetal est modifié pour donner naissance à un nouveau sens de circulation. Les poumons de bébé commencent a fonctionner en assurance le transit gazeux et la circulation sanguine dans le cordon est interrompue. C’est à ce moment-là que le cordon est coupé, car bébé respire de façon autonome. Le cordon est coupé en posant deux pinces séparées. Une pince stérile appelée pince de Var est posée près de l’abdomen de bébé pour recouper le morceau de cordon qui reste à 1 cm de la pince. La sage-femme entoure le ventre de bébé avec une bande après avoir mis une gaze stérile. Si le cordon est jeté en Occident, dans certaines cultures, il possède des pouvoirs magiques. En Afrique, il est enterré sous un arbre, au Japon, une petite partie est gardée par la famille et au Cap-Vert, il sert d’infusion pour soigner le mal de ventre de bébé.

Les soins accordés au cordon ombilical

Avant que le cordon ne tombe, il est important d’en prendre soin. S’il est mouillé durant le bain, il suffit de le sécher avec une compresse. Le petit bout de cordon va se dessécher, noircir et tomber au bout de 3 à 15 jours après la naissance pour laisser la place au nombril. À l’hôpital, des soins sont prodigués pour qu’il cicatrise vite et bien. Les mamans appréhendent souvent le moment où le cordon tombe, mais en général, ce n’est pas douloureux. Il arrive que le nombril ou l’ombilic suinte légèrement, mais devient parfaitement sec au bout d’une semaine. Dans le cas où des saignements apparaissent après la chute du cordon, il est conseillé de prendre rendez-vous chez le médecin. Il en est de même si vous remarquez une mauvaise odeur, une rougeur ou du pu.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

venenatis, commodo dolor id facilisis leo felis