• Accueil > Grossesse > L’haptonomie : pour un contact privilégié avec bébé

L’haptonomie : pour un contact privilégié avec bébé

Cette méthode récente basée sur l’affectif est de plus en plus privilégiée par les parents. Ces derniers partagent un véritable moment de communication avec le bébé, qui n’est pas encore venu au monde. Découvrez cette pratique « prénatale » plus en détail.

L’haptonomie : les principes

Ce mot vient des deux termes grecs « hapsis », qui signifie toucher, et « nomos », qui veut dire règle. Cette méthode est donc la discipline du « toucher affectif », entre les parents et le bébé, et est composée de caresses douces, d’attouchements et une communication verbale. Elle a été découverte par un docteur néerlandais, Franz Veldman qui l’a mis en pratique aux Pays Bas et a connu un fort succès. Elle est arrivée en France en 2007-2008, et ce nom est la propriété exclusive du CIRDH, qui forme les praticiens à cette pratique. Cette méthode permet non seulement d’établir une communication in utero avec le bébé, mais le père apprend aussi des gestes qui vont faciliter l’accouchement de la mère.

L’haptonomie : le papa a sa place privilégiée

Le point fort de cette méthode réside dans le fait que la place du père est à l’honneur. En effet, en communiquant avec son bébé, il établit un dialogue avec lui. Il suit constamment l’évolution de bébé, et peut le parler, le caresser. Le moment phare, c’est lorsque bébé vient se lover contre la paroi du ventre afin de recevoir les gestes d’amour et de tendresse. D’après des études scientifiques, le foetus serait nettement plus sensible aux sons graves, et les hommes ont cette tonalité. Papa gagne donc sur maman sur ce point, et noue des liens forts avec son bébé, qui facilitera le contact postnatal. Dans bien souvent des cas, le père se sent exclu du développement foetal, car il ne peut pratiquement rien faire, mais cette méthode lui permet d’être présent sur tous les fronts.

L’haptonomie : déroulement d’une séance

Elle se fait entre trois personnes, du fait de son caractère personnel, privé et intime. Elle inclut les parents et la sage-femme. Cette dernière va indiquer aux parents les bons gestes à pratiquer pour être en contact avec bébé : de légères pressions sont faites sur le ventre de la mer, avec les mains des parents, pour inviter bébé à venir près des zones palpées : il se love contre le ventre, et les parents peuvent sentir ses moindres mouvements. Les séances commencent à partir du 5e mois de grossesse, quand bébé commence à bouger. Au début, une séance par mois est conseillée, mais, vers le 7e mois, il faut en faire 3 par mois. Et après l’accouchement, compléter les séances pour que bébé soit en parfaite harmonie dans son nouveau monde, hors du ventre de maman.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.