Qu’est-ce que l’acide folique ? L’importance d’une alimentation équilibrée

L’acide folique est un type de vitamine B. On l’appelle aussi folate parce que votre corps l’utilise également à partir de sources naturelles comme les légumes verts à feuilles, le brocoli et les agrumes. L’acide folique joue un rôle clé dans la maturation et la croissance des globules rouges. Il est absolument essentiel pour les femmes enceintes car il aide le fœtus à se développer et prévient les malformations congénitales.

En fait, il est recommandé aux femmes de prendre 800 microgrammes d’acide folique par jour avant de tomber enceinte ou lorsqu’elles essaient de le faire. Mais qu’est-ce que l’acide folique exactement ? Examinons de plus près ses avantages, ses sources et bien d’autres choses encore !

 

Quels sont les avantages de l’acide folique ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, l’acide folique est essentiel à la grossesse et au développement du fœtus. Cette vitamine B peut prévenir les anomalies du tube neural chez le nouveau-né, comme le spina bifida, l’anencéphalie et les malformations cardiaques congénitales.

L’acide folique est également responsable de la production de globules rouges, c’est pourquoi il est également utilisé pour traiter l’anémie. L’acide folique peut également réduire le risque d’accident vasculaire cérébral et de maladie cardiaque chez les personnes qui souffrent déjà de problèmes cardiaques ou d’hypertension artérielle.

De plus, l’acide folique peut aider à traiter la dépression, améliorer la mémoire et prévenir le déclin cognitif lié à l’âge. L’acide folique a également des propriétés anti-inflammatoires, c’est pourquoi il est prescrit pour l’arthrite et les douleurs articulaires.

 

Sources d’acide folique

  • Légumes à feuilles vertes: Le brocoli, le chou frisé, les épinards et autres légumes vert foncé sont les meilleures sources d’acide folique. Ils en contiennent environ 100 microgrammes par tasse.
  • Agrumes: Oranges, mandarines, pamplemousses, mandarines et autres agrumes sont de bonnes sources d’acide folique. Ils contiennent environ 50 microgrammes par tasse.
  • Légumineuses: Les légumineuses, comme les lentilles et les pois chiches, sont également d’excellentes sources d’acide folique. Elles contiennent environ 110 microgrammes par tasse.
  • Noix: Les noix grillées à sec sont une bonne source d’acide folique. Elles contiennent environ 45 microgrammes par quart de tasse.
  • Céréales enrichies: Les céréales pour petit-déjeuner comme les corn flakes, les céréales d’avoine, etc. sont enrichies en acide folique. Elles contiennent environ 100 microgrammes par portion.
  • Le pain enrichi: Le pain est un autre aliment enrichi en acide folique. Le pain contient environ 100 microgrammes par tranche.
  • Produits laitiers: Le lait, le fromage et le yaourt sont également de bonnes sources d’acide folique. Ils contiennent environ 70 microgrammes par tasse.
  • Haricots: Les haricots sont une excellente source d’acide folique. Ils contiennent environ 90 microgrammes par tasse.
  • Pommes de terre: Les frites, les pommes de terre au four, la purée de pommes de terre, etc. sont également d’excellentes sources d’acide folique. Elles contiennent environ 30 microgrammes par pomme de terre moyenne.

 

L’acide folique et la grossesse

On ne saurait trop insister sur l’importance de l’acide folique pendant la grossesse. Les trois premiers mois de la grossesse sont critiques, car c’est à ce moment-là que le système nerveux central, le cœur et la moelle épinière se développent.

Si une femme ne reçoit pas suffisamment d’acide folique dans son organisme, elle peut donner naissance à un enfant présentant une grave anomalie congénitale, comme le spina-bifida, l’anencéphalie, les malformations cardiaques congénitales ou un enfant dont le QI est nettement inférieur.

Une femme enceinte ou qui essaie de concevoir un enfant devrait consommer entre 400 et 800 microgrammes d’acide folique par jour. Les céréales et les pains enrichis sont de bonnes sources de cette vitamine B, mais une multivitamine ou une vitamine prénatale est le meilleur moyen de consommer suffisamment d’acide folique.

 

Combien d’acide folique faut-il prendre par jour ?

L’apport quotidien recommandé en acide folique est de 400 microgrammes par jour, mais il est particulièrement important pour les femmes qui essaient de concevoir un enfant ou qui sont enceintes.

Il est recommandé aux femmes enceintes de prendre entre 600 et 800 microgrammes d’acide folique par jour, car il peut prévenir les anomalies du tube neural chez le nouveau-né, comme le spina-bifida, l’anencéphalie et les malformations cardiaques congénitales. Les femmes qui allaitent sont invitées à prendre 500 microgrammes d’acide folique par jour.

Une multivitamine conçue pour les femmes ou une vitamine prénatale contenant entre 400 et 800 microgrammes d’acide folique est l’un des meilleurs moyens d’obtenir un apport suffisant en cette vitamine B. Vous pouvez également manger beaucoup d’aliments qui contiennent de l’acide folique, mais il peut être difficile d’en consommer suffisamment de cette façon.

 

Le problème de l’acide folique synthétique

L’acide folique est naturellement présent dans les aliments, mais l’acide folique synthétique est utilisé comme complément depuis 1941. Ce type d’acide folique est plus biodisponible et peut être utilisé efficacement par l’organisme.

Cependant, l’acide folique synthétique est souvent utilisé comme supplément pour prévenir les malformations congénitales. Il existe deux types d’acide folique synthétique : l’acide MeFOLIC et l’acide MetAFOLIC. Il s’agit de substances synthétisées chimiquement, alors que l’acide folique naturel est dérivé de sources végétales.

L’acide folique naturel est connu sous le nom de 5-METHYL-THEOXIMINOL (5-MTHF). Bien que l’acide folique synthétique soit généralement considéré comme supérieur à l’acide folique naturel, il existe certaines préoccupations. Il a été démontré que l’acide folique synthétique génère davantage de molécules pouvant causer des dommages à l’ADN.

Il peut également interagir avec certains médicaments, comme les anticonvulsivants, les chimiothérapies et les agents anticoagulants. En revanche, il a été démontré que l’acide folique naturel peut être utilisé en toute sécurité avec ces médicaments.

 

Conclusion

L’acide folique, également connu sous le nom de vitamine B9, est essentiel à la croissance et au développement cellulaire. Il joue un rôle crucial dans la formation de nouvelles cellules et l’entretien des cellules existantes. En tant que membre de la famille des vitamines B, il est nécessaire pour fabriquer et décomposer les acides aminés. Elle travaille avec la vitamine B12 et la vitamine C pour créer de nouveaux globules rouges et décomposer l’homocystéine, un composé toxique qui endommage les vaisseaux sanguins et les nerfs.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

id, quis, adipiscing Lorem nunc et, suscipit consequat. sit venenatis elementum