2 astuces pour bien choisir le matelas de bébé

matelas bébé

Son lit est l’endroit où bébé passe le plus clair de son temps durant ses premiers mois. Un nourrisson dort, en effet, environ 18 heures par jour. Il est ainsi plus que nécessaire d’aménager le lieu de façon optimale. Cela commence par le choix d’un matelas adapté aux exigences du confort et de la sécurité de votre bout de chou. En effet, un bon matelas assure un bon développement physique et psychologique de l’enfant en passant par un sommeil tranquille et reposant. Voici 2 astuces utiles aux parents qui souhaitent offrir à leur bébé le bon matelas.

Miser sur un matelas sécurisé

Le premier critère que les parents doivent rechercher chez un matelas pour le lit de leur petit bambin c’est la sécurité. Mais comment reconnaître un matelas sûr pour bébé ? En premier lieu, il doit posséder les bonnes dimensions. Pour cela, il faudra prendre en compte le périmètre du berceau. Il est essentiel que le matelas épouse parfaitement les dimensions du lit. Aucun espace ne doit rester entre les côtés du berceau et le matelas, car cela pourrait donner lieu à des accidents. Le bébé pourrait, en effet, glisser dans les interstices et se coincer dedans.
En second lieu, l’épaisseur du matelas est aussi importante pour la sécurité de votre chérubin. Un modèle trop fin rendrait le lit trop dur. Ce qui peut entraîner des malformations physiques chez le nourrisson au fil du temps. La bonne épaisseur pour le matelas de bébé est de 10, 5 à 12, 5 cm. Pour finir, la literie du petit devra être conforme au décret 2000 – 164 du 23 février 2000 qui stipule que « Les articles de literie doivent satisfaire à l’exigence essentielle de non-allumabilité et, pour ceux qui comportent des plumes ou du duvet, à l’exigence essentielle d’hygiène. »

Opter pour un modèle à la fois confortable et pratique

Outre la sécurité, les parents doivent également mettre un point d’honneur à opter pour des modèles à la fois confortables et pratiques d’utilisation. Le confort de bébé concernant la literie passe par la faculté du matelas à respirer. Cette capacité de respiration permet notamment au matelas de réguler la température du lit et d’éviter ainsi tout blocage de la circulation de l’air. Cela contribue également à limiter les risques de transpiration abondante du nourrisson et un étouffement par cause de chaleur élevée. La matière avec lequel est confectionné le matelas est de ce fait à choisir minutieusement. Parmi ceux qui sont à privilégier pour un matelas thermorégulateur, on a le latex et la fibre de coco.
Du point de vue de la pratique d’utilisation, les caractéristiques à retenir sont :
– la capacité d’être déhoussable : pour faciliter le nettoyage du matelas
– la fonction réversible : certains matelas sont composés de deux faces, dont un coutil en laine pour la saison froide et un coutil ouaté pour l’été
– la mémorisation des formes : qui permet d’éviter les risques de « tête plate », mais donne également l’occasion de procurer encore plus de confort.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.

elit. commodo suscipit ipsum risus leo. felis