• Accueil > Grossesse > Les multiples raisons de pratiquer du yoga durant la grossesse

Les multiples raisons de pratiquer du yoga durant la grossesse

Faire du yoga pendant la grossesse

Suivre un cours de yoga spécifique tout au long de la période de grossesse est important pour une femme enceinte. D’abord, il permet de retrouver l’équilibre en soi grâce aux divers conseils fournis par le coach. Ensuite, la future maman peut éviter tout type désagréments pendant ce cycle où le corps est en perpétuelle évolution. Les raisons de procéder à cette pratique sont multiples, aussi bien au niveau corporel qu’au niveau émotionnel et psychologique. Cela étant dit, le yoga apprend les femmes enceintes à maîtriser leur équilibre psychique et physique.

Le yoga prénatal : pour bien préparer l’accouchement

La préparation de l’arrivée du bébé n’est pas du tout facile. Troubles de sommeil, mauvaise circulation sanguine, tensions, etc., la femme enceinte s’expose souvent à des sensations désagréables inattendues. Au bout du 3e ou du 4e mois, elle songe à retrouver une certaine sérénité. La pratique du yoga prénatal aide les futures mamans à soulager quelques problèmes de bien-être liés à leur grossesse. Cette séance permet de bien préparer l’accouchement jusqu’au jour J. Grâce à ces séances de yoga, elle sera plus à l’aise et plus détendue avec son corps. Durant la grossesse, le yoga va l’initier à prendre conscience de son corps et d’en accepter les changements au quotidien. Ainsi, elle n’aura pas de souci avec le ventre qui s’arrondit ou encore la perception des premiers mouvements du bébé. Tout est maîtrisé, car le yoga prénatal contribue particulièrement à gérer les angoisses ainsi que les douleurs liées à l’accouchement.

Découvrir les différents bienfaits du yoga prénatal

Les bienfaits du yoga prénatal sont nombreux et les futures mamans peuvent en profiter durant leur grossesse. En fait, il s’agit d’un sport doux spécialement conçu et adapté aux femmes enceintes. L’objectif est que ces dernières peuvent être plus à l’écoute de leurs sentiments. Le yoga prénatal leur fait découvrir les avantages du yoga durant la phase de grossesse.

Cela étant dit, pratiquer du yoga prénatal peut aider à être à l’aise avec les différentes modifications hormonales. Lors de ce grand changement, les troubles psychiques et physiques seront également maîtrisés. La pratique de ce sport doux contribue aussi à la conservation d’une bonne posture ainsi qu’un bon équilibre. De même, le développement et la connaissance du corps pendant la grossesse font partie du programme. Au passage, il y aura une séance dédiée à l’apprentissage de la respiration pour un accouchement serein et harmonieux. Le développement de la force mentale ainsi que l’endurance physique aident aussi à renforcer la confiance en soi. Dans l’ensemble, chaque mouvement entamé par la femme enceinte ne fait que tisser le lien avec son bébé. Qu’on soit victime d’anxiété, de doutes ou de petits désagréments de la grossesse, la pratique du yoga prénatal est toujours favorable avant et après le jour J.

Comment le yoga peut-il résoudre l’insomnie durant la grossesse ?

Jusqu’à la naissance de bébé, il est possible que la future maman soit victime de troubles de sommeil. Outre le mauvais matelas, ces problèmes d’insomnie peuvent être aussi provoqués d’autres facteurs. Ces derniers peuvent être des endormissements difficiles, des réveils nocturnes ou bien d’une sensation de fatigue après une longue nuit de sommeil. De différentes origines sont liées à ces problèmes passagers ou persistants. Par exemple, il y a l’étatde stress ou de nervosité temporaire, l’alimentation trop riche au repas du soir, etc.

Afin d’y remédier, la future maman est sollicitée à pratiquer du yoga prénatal. Pour ce faire, elle doit avant tout établir un bilan médical et obtenir l’accord de son médecin traitant. Après, il est possible de se mettre, en douceur, à une pratique de yoga. Ce dernier lui permet de profiter de meilleures répercussions sur son bien-être global. D’abord, la femme enceinte va se détendre mentalement grâce à un lâcher-prise émotionnel. Ensuite, elle peut poursuivre sur une phase de relaxation pour détendre ses muscles. L’exercice permet aussi de soulager le squelette tout entier, principalement la colonne vertébrale. Cette séance contribue à éliminer les douleurs du dos et on pourra jouir d’un sommeil de meilleure qualité.

Les différents yogas pour un bon sommeil

Le sommeil est important chez les futures mamans. Pourtant, elles ont parfois quelques difficultés à dormir sereinement. Heureusement, il existe des solutions de yoga qui peuvent résoudre ces problèmes d’insomnies. Pour commencer, il y a la séance de yoga nidra (yoga du sommeil). Cette pratique consiste à combiner des exercices faits en douceur, relaxation, visualisation et respiration. Ce type de yoga n’a rien à voir avec son nom, car il permet d’accomplir une relaxation totale afin d’atteindre un état entre la veille et le sommeil. Cette sensation est dite « sommeil éveillé ». Par contre, si on pratique cette forme de yoga en soirée, elle produit d’excellents effets sur la qualité du sommeil.

Ensuite, on peut parler de la séance de hatha-yoga. Cette posture est reconnue pour l’amélioration de la qualité du sommeil. Enfin, il y a la séance de relaxation totale. Celle-ci est facile à réaliser et à faire à tout moment pour se détendre. Elle est excellente pour faire le vide mental et lâcher toute la tension à l’intérieur du corps. En somme, il n’est pas nécessaire d’être un yogi confirmé pour s’adonner à ce genre de pratique. Du côté des femmes enceintes, le yoga est un complément des autres traitements prescrits par leur médecin ou leur sage-femme. À vrai dire, l’yoga prénatal peut être l’allié de la future maman. C’est le sport à faire absolument pendant la grossesse.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.