Découvrir le trouble d’opposition chez l’enfant

trouble-déficit-de-attention

Pour ce qui est de gérer les enfants, le plus souvent les parents savent y faire. Cependant, il existe des cas où même eux se retrouvent devant un mur pour ce qui est de comprendre les choses. C’est dans ces situations que les professionnels interviennent pour expliquer aux interlocuteurs la situation devant laquelle ils sont confrontés à l’exemple du trouble d’opposition. Les problématiques de l’enfance sont après tout nombreuses, c’est pour cette raison que se renseigner un minimum est conseillé aux interlocuteurs.

La description de ce qu’est le trouble d’opposition

Il faut comprendre que les enfants habituellement font face à une période durant laquelle ils commencent à faire face à leurs parents dans le but d’acquérir un peu d’autonomie. Cette période qui est en soi une période normale que l’enfant doit traverser pour le bien de son développement est aussi appelée trouble d’opposition. D’ailleurs, pour certains cette période se passe facilement alors que pour d’autres enfants, elle peut s’avérer un peu plus problématique. Ce n’est que dans le cas où la rébellion de l’enfant dépasse l’entendement et en devient presque constante que les professionnels du métier parlent de trouble d’opposition avec provocation.

Pour ce qui est du trouble d’opposition à proprement parler c’est avant tout une question de lutte de pouvoir entre les deux parties que sont l’enfant et les parents de ce dernier. Dans le cas probable où cette situation s’aggrave, l’interlocuteur se retrouve avec une possibilité de problème dans le développement de l’enfant. Le plus souvent il s’oppose à ses parents, mais plus généralement à presque toutes les figures d’autorité de son entourage. En règle générale, l’enfant réagit soit de manière passive en gardant le silence, soit de manière agressive en rajoutant dans les cris de colère, et les frappes intempestives. L’autre manifestation étant la provocation pour pouvoir avoir ce qu’il veut ou bien de l’attention.

Concernant les signes pour reconnaître le trouble d’opposition

Pour ce qui est des astuces permettant aux interlocuteurs de reconnaître les signes d’un trouble d’opposition, il y en a plusieurs. Il est possible de remarquer chez un enfant souffrant de ce genre de choses un comportement indiquant qu’il va refuser de manière systématique les demandes des parents ainsi que ceux dans son entourage qu’il peut considérer comme étant des figures d’autorités. Une autre manifestation courante de ce trouble d’opposition est le fait que l’enfant va se mettre à surréagir dans certaines situations pouvant aller même jusqu’à faire des crises de larmes.

Il lui est également possible de tenir tête de façon constante sans aucune crainte de ses parents et aller même quelques fois à provoquer les situations. Il est de même possible que l’interlocuteur se retrouve face à un enfant qui cherche à se venger de ce qui lui a été imposé. De plus, les crises se manifestent parfois presque quotidiennement conduisant à une escalade qui n’est ni bonne pour l’enfant ni pour son entourage. En ce qui concerne les causes d’un trouble d’opposition ils peuvent être nombreux comme le cas d’un problème neurologique de l’enfant ou encore l’existence d’un mauvais lien parent-enfant, il y a également le cas d’une discipline inappropriée, sans parler de situation difficile ou d’apparition de certains traits de personnalité.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.