Grossesse gémellaire : tout ce qu’il faut savoir  

une grossesse gémellaire

Lorsqu’on apprend que l’on attend un enfant, on a tendance à être un peu paniqués. De nombreuses questions défilent dans la tête des parents, notamment, comment se passera la grossesse et l’accouchement ? On pense même déjà au budget pour accueillir le bébé. Alors, qu’en est-il si l’on attend, pas un, mais deux enfants ? Ce billet parlera donc de tout ce qu’il faut savoir sur la grossesse gémellaire.

Les précautions à prendre en cas de grossesse gémellaire

  • Trouver une maternité adaptée

Attendre des jumeaux est une fabuleuse aventure que certains parents ont des difficultés à gérer. Dès que la grossesse gémellaire est confirmée, il est important de prendre plusieurs précautions, tant pour la future maman, mais également pour les bébés à naître. Dans un premier temps, les futurs parents se doivent de trouver une maternité adaptée. Le mieux est de choisir un établissement qui dispose d’un service de réanimation néonatale de niveau 3.

  • Faire une échographie précoce

Cela permettra aux parents ainsi qu’au gynécologue de déterminer le type de grossesse gémellaire, à savoir s’il s’agit de vrais jumeaux ou de faux jumeaux, si l’on attend des jumeaux, des triplets ou plus. Ce sera à partir de ses informations qu’il faudra effectuer le suivi médical adapté. Une imagerie bimensuelle sera nécessaire en cas de grossesse monochoriale (vrais jumeaux), tandis qu’une échographie mensuelle est souvent suffisante pour une grossesse bichoriale (faux jumeaux).

  • Se ménager et bien se reposer

Pour les futures mamans qui portent des jumeaux, la fatigue sera le premier ennemi à éviter. En effet, la fatigue et les malaises que l’on ressent lors d’une grossesse normale seront plus amplifiés selon les nombres d’enfants que l’on attend. Ainsi, afin de prévenir les risques de complications, il est important de se ménager et d’éviter les tâches nécessitant beaucoup d’énergie.

Quels sont les risques à prendre en compte lors d’une grossesse multiple ?

  • Les risques durant la grossesse gémellaire

Porter des jumeaux, des triplets ou plus, constituent une rude épreuve pour le corps de la femme. Pendant une grossesse gémellaire, la femme enceinte est plus exposée aux problèmes de santé liés à la grossesse, tels que le surpoids, l’hypertension, la rétention d’eau ou encore le diabète gestationnel.
En ce qui concerne les bébés, le risque le plus courant est le retard de croissance. Bien que l’on ne connaisse pas vraiment la cause de cette complication, chez la grossesse monochoriale, elle est fréquemment liée au syndrome de transfuseur transfusé. Autrement dit, pour les bébés partageant le même placenta, le jumeau dit transfuseur va donner son sang au jumeau transfusé, ce qui risquerait de ralentir sa croissance, et pire lui être fatal. Néanmoins, il existe aujourd’hui un traitement par laser permettant de stopper la communication entre les vaisseaux des jumeaux.

  • Les complications lors de l’accouchement

Une des principales complications rencontrées lors d’une grossesse multiple est la prématurité. Effectivement, près de 80 % des jumeaux naissent avant le terme programmé, fréquemment vers la 37e semaine de grossesse. Ceci s’explique par la tension plus grande et le manque de place pour deux ou plusieurs bébés dans l’utérus.
L’insuffisance des échanges placentaires et du liquide amniotique est également un facteur favorisant le déclenchement de l’accouchement lors d’une grossesse gémellaire. Le gynécologue ou la sage-femme peut par ailleurs procéder au déclenchement en cas de signes de souffrance foetale, de retard de croissance par l’un ou les deux bébés, ou si le col utérin présente une ouverture prématurée.

Contrairement aux idées reçues, une femme qui attend des jumeaux peut très bien accoucher par voie basse quand les bonnes conditions sont réunies. Recourir à la césarienne ne sera recommandé que lorsque le premier bébé présente une posture inadaptée ou qu’un accouchement d’urgence et rapide soit nécessaire.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.