L’acupuncture : une méthode pour déclencher l’accouchement

Accouchement

Jusqu’à présent, l’élément déclencheur de l’accouchement reste un mystère. Si pour certaines l’accouchement se déclenche tout seul, pour d’autres, il est nécessaire de le provoquer. Pour ce faire, différentes possibilités sont alors envisageables. Une des plus efficaces est l’acupuncture. C’est même une excellente option surtout qu’elle est non invasive. De plus, elle présente de nombreux bienfaits. Découvrez quelques-uns des plus étonnants. Mais avant de s’y mettre, il convient de savoir qu’est-ce que l’acupuncture au juste.

L’acupuncture : de quoi s’agit-il vraiment ?

L’acupuncture est une forme de médecine naturelle, voire une thérapie traditionnelle. D’origine chinoise, le traitement consiste à insérer de fines aiguilles à des endroits précis du corps et à différentes profondeurs. Ceci dit, il vise à équilibrer les énergies positives et négatives du patient.
L’acupuncture aide donc à améliorer le bien-être. D’un côté, il soulage les douleurs articulaires et musculaires. D’un autre côté, c’est une alternative naturelle pour soigner certaines maladies. Telles que la coqueluche, les problèmes de pression artérielle, les maux de tête, les maux liés à la grossesse, etc.

Quel est le rôle de l’acupuncture dans le déclenchement de l’accouchement ?

Antinausée efficace et inoffensive, anti jambes lourdes, anti-inflammatoires contre les douleurs lombaires… Les bienfaits de l’usage de l’acupuncture au début de la grossesse ne sont plus à prouver. C’est dans cette optique que ce traitement est aussi à privilégier en fin de grossesse. Il permet entre autres de :

Faciliter l’accouchement

L’acupuncture est une alternative des plus intéressantes pour accoucher plus rapidement et plus sereinement. Les soins proposés en fin de grossesse agissent particulièrement sur l’utérus, le col de l’utérus et le périnée. Les aiguilles placées dans le corps de la future maman l’aident à se détendre. Son système nerveux et ses muscles se relaxent. Ce qui permet de stimuler l’utérus et favoriser l’assouplissement du col le jour de la naissance.

Modifier la position du fœtus

L’acupuncture est une des méthodes les plus efficaces pour aider bébé à se retourner. N’hésitez donc pas à en utiliser si votre petit bout de chou est placé en siège ou tout simplement mal positionné. Sachant que cette position peut être connue lors de l’échographie du 8e mois. Sinon, il est aussi possible de la connaître lors d’un examen clinique.

Quelques informations à savoir avant de vous lancer

L’acupuncture est un allié incontournable dans la préparation de l’accouchement. Mais étant donné que chaque femme a une façon unique de vivre sa grossesse, chaque femme aura donc un traitement adapté. Et seul votre acupuncteur pourra juger quel soin est le mieux pour vous.
À ce propos, il est de rigueur de trouver un acupuncteur expert pour vous accompagner. Bien que ce soit une médecine naturelle, l’acupuncture n’est pas sans risque. Si les fines aiguilles sont mal placées, des blessures et des infections sont inévitables.
Dernière chose et non des moindres, les traitements peuvent commencer à partir de la 40e semaine si vous êtes en bonne santé. Si vous présentez cependant des complications, les séances devraient débuter à partir de la 4e semaine avant votre DPA.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.