L’allaitement mixte à la reprise du travail

retour au boulot

Une des questions que ce posent souvent les femmes pendant leur grossesse et après l’accouchement c’est : vais-je allaiter mon bébé ou non ? Si oui, jusqu’à quand et comment ? La réponse est d’autant plus importante si la maman doit reprendre le travail après un congé de maternité. Il se peut que vous ayez opté pour un allaitement exclusif au sein durant les 3 premiers mois de votre tout petit. Cependant, à la reprise du travail, vous aurez à adopter une autre forme d’allaitement : l’allaitement mixte.

Principe de l’allaitement mixte : garder le lien

L’allaitement mixte comme son nom l’indique est un mélange de deux formes d’alimentation du nourrisson. La première est l’allaitement au sein et la seconde c’est le fait de nourrir bébé au biberon. Vous aurez à alterner ces deux méthodes lors d’un allaitement mixte.

L’allaitement mixte est une alternative intéressante pour les mamans qui ne peuvent rester avec leur bébé toute la journée. Avec lui, le nourrisson pourra s’alimenter en dehors de la présence de sa mère, sans pour autant rompre le lien établi depuis le ventre avec celle-ci. En effet, l’allaitement mixte contribue à entretenir la relation mère-enfant tout en permettant à la femme de reprendre une vie active.

Conservation du lait maternel

Dans l’alimentation au biberon, vous avez le choix entre utiliser votre propre lait ou du lait en poudre. Dans le cas où vous désirez donner votre lait, vous devrez le tirer à l’aide d’un tire-lait. Pour le conserver, mettez-le soit dans le réfrigérateur, soit dans le congélateur soit à l’air libre. Sachez pourtant qu’il faudra choisir entre ces trois lieux, car vous ne pouvez pas déplacer le biberon de lait d’un endroit à un autre. La conservation du lait maternel peut aller de 24 heures jusqu’à 6 mois et plus, selon le mode de conservation. Renseignez-vous auprès d’un professionnel de la lactation pour savoir comment et pendant combien de temps vous pouvez garder votre lait.

Adoptez le bon rythme

Lorsque vous avez décidé de vous tourner vers l’allaitement mixte, car vous devez reprendre le chemin du bureau, il est primordial d’adopter un certain rythme. Cela vous aidera à ne pas trop chambouler les repères de votre enfant. De votre côté, vous ne ressentirez pas trop le trouble que ce changement dans votre quotidien engendrera.

Ainsi, donnez le sein à votre bout de chou dès que vous en avez l’occasion. Cela peut être le matin avant de partir au travail et le soir avant de le mettre au lit. Vous avez également la possibilité de donner une petite pause à l’allaitement mixte durant les week-ends et reprendre un allaitement exclusif au sein.

Le problème de la confusion sein/biberon

Bien que l’allaitement soit une solution pour bon nombre de mamans, il peut présenter un petit problème. Parfois, une confusion entre le sein et le biberon s’installe. Cela est dû aux différences notables entre l’allaitement au sein et celui au biberon. Quand bébé est nourri au sein, le lait arrive dans sa petite bouche au fur et à mesure qu’il tète. Par contre, avec le biberon, il n’a pas à faire trop d’efforts puisque le lait coule de lui-même sans aide et sans interruption. Cela peut brouiller les repères de votre petit bout et le pousser à avoir des difficultés à reconnaître le sein de sa mère auquel il a été habitué.

Pour remédier à cette délicate situation, le choix de la tétine constitue une solution. Optez pour un modèle en plastique souple, pas trop épais et ayant une forme allongée. La position dans laquelle vous donnez le biberon peut aussi influer sur la manière sur la perception de bébé. Ainsi, pour éviter que le flux de lait soit plus ou moins identique à celui du sein, maintenez votre petit ange dans une position semi-assise, son cou soutenu par votre main.




Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.