Bien gérer le retour des couches

Après une interruption de 9 mois, notre corps commence à retrouver son fonctionnement normal, à savoir le retour des règles ou le « retour des couches. » Voici quelques conseils qui seront utiles pour gérer le retour du cycle menstruel.

Qu’est-ce que le retour des couches ?

Le retour des couches c’est la réapparition des règles qui surviennent après les neuf mois de grossesse. Toutefois, il faut faire la différence entre les lochies et les règles. Les lochies sont des pertes de sang rouge puis rose et deviennent brunes et forment des caillots qui durent plusieurs jours. Les lochies sont le résultat de l’élimination des déchets de la muqueuse utérine et des vaisseaux qui ont alimenté le placenta durant la période de grossesse. Ils montrent également la cicatrisation du col de l’utérus. Le retour des couches survient douze jours après l’accouchement. Il arrive que les saignements reprennent pendant 48 heures, ce qui est tout à fait normal. Le retour des couches prouve que l’utérus est en train de cicatriser. L’hormone qui déclenche le retour des couches s’appelle la prolactine, c’est également l’hormone qui est responsable de la lactation. À chaque tétée, un pic de sécrétion de prolactine est observé. Lors de la réapparition des règles, il est donc conseillé de choisir des serviettes et non des tampons pour éviter les infections. Les menstruations retrouveront un cycle normal au bout de quelques mois.

Les idées reçues

Beaucoup de femmes pensent que l’absence de menstruations signifie absence de fécondité, ce qui est totalement faux. Une femme peut ovuler même s’il n’y a pas encore de retour du cycle menstruel régulier et donc pas de règles. Une femme qui allaite ne pourrait pas tomber enceinte, c’est une autre idée reçue. Théoriquement, les tétées produisent des hormones qui freinent l’ovulation. Mais comme chaque femme est différente, dans la pratique, ce n’est pas toujours le cas. Il est possible que les femmes qui allaitent tombent enceintes. L e fait de tomber enceinte dépende de la façon dont les femmes allaitent le bébé, un allaitement total ou partiel, l’écart entre chaque tété et l’importance de la production de l’hormone qui est responsable du blocage de l’ovulation. Le seul moyen pour éviter de mettre un autre bébé en route, c’est d’opter pour les moyens de contraception. Pour celles qui allaitent, des pilules microdosées contenant une faible dose de progestérone seront prescrites par le médecin pour qu’il n’y ait aucun danger pour le bébé.




Un commentaire
  1. Miita dit :

    la méthode MAMA est une méthode contraceptive naturelle fiable à plus de 90% qui convient aux Mamans qui allaitent. mais 3 conditions doivent être réunies :
    – le bébé doit avoir moins de 6 mois
    – le bébé ne doit prendre AUCUN complément (ni eau, ni lait, ni même tétine)
    – le bébé doit téter au moins une fois la nuit

Ajouter un commentaire

You must be logged in to post a comment.